fbpx
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
< Retour aux news
|

Coupe du monde d’escalade d’Innsbruck : Fanny Gibert et Oriane Bertone sur les starting-bloc !

22
Juin. 2021

La saison internationale d’escalade bat son plein. Du 24 au 26 juin aura lieu l’étape de Coupe du monde de bloc d’Innsbruck, en Autriche. Moins d’un mois après les deux étapes américaines de Salt Lake City, nos athlètes du team VA Fanny Gibert et Oriane Bertone sont arrivées en terre autrichienne pour participer à cette quatrième étape de Coupe du monde. Cette année, l’étape d’Innsbruck est historique ! C’est la première fois dans l’histoire de l’escalade qu’une Coupe du monde de bloc et une Coupe du monde de difficulté auront lieu simultanément au même endroit.

 

Fanny Gibert et Oriane Bertone en lice à Innsbruck

 

10 athlètes de l’équipe de France d’escalade ont été alignés sur l’épreuve de bloc d’Innsbruck. Sur le tableau féminin, on retrouve : Fanny Gibert, Oriane Bertone (nos deux grimpeuses du VA Squad), Julia Chanourdie, Anouck Jaubert et Maïlys Piazzalunga. Sur le tableau masculin, les grimpeurs tricolores en lice sont : Mickaël Mawem, Bassa Mawem, Mejdi Schalck, Manu Cornu et Emilien Casado.

 

Les forces en présence

 

Les meilleurs grimpeurs et grimpeuses de la planète seront au rendez-vous de cette Coupe du monde. L’indétrônable Adam Ondra (République Tchèque), vainqueur de Meiringen en ouverture et de la première étape de Salk Lake, sera sans conteste le grand favori pour réussir le doublé bloc-difficulté. Le jeune grimpeur américain Sean Bailey (25 ans), médaillé d’or sur la deuxième étape de Salt Lake, représentera les Etats-Unis au côté de ses compatriotes Nathaniel Coleman, Colin Duffy, Ross Fulkerson et Benjamin Hanna. Nos Bleus devront aussi compter sur le talentueux trio japonais Kokoro FujiiTomoa NarasakiKai Harada. A noter également la présence de l’expérimenté allemand Alexander Megos, l’Autrichien Jakob Schubert, le Slovène Jernej Kruder, le Russe Aleksey Rubtsov ou encore le Belge Simon Lorenzi.

Oriane Bertone (double médaillée d’argent à Meiringen puis Salt Lake I, 4ème de Salt Lake II) et Fanny Gibert (10ème de Salt Lake II) devront faire face à de sérieuses concurrentes : la Slovène Janja Garnbret, les Américaines Natalia Grossman et Brooke Raboutou, les Japonaises Nonaka Miho et Ito Futaba, l’Autrichienne Jessica Pilz ou encore l’Italienne Laura Rogora.

 

Retour sur les deux Coupes du monde de Salt Lake City

 

Avant d’enchaîner avec Innsbruck, Fanny et Oriane ont accepté de nous livrer leurs impressions en interview à leur retour des Etats-Unis :

1) Si vous deviez résumer en quelques mots chacune des deux étapes de Coupe du monde à Salt Lake City, ce serait comment ?

Fanny Gibert : C’était du pur kiff, j’ai retrouvé mon spirit, ma grimpe à l’instinct et un public incroyable. Ce retour aux States m’a fait trop plaisir, moi qui adore le voyage et l’immersion dans une autre culture. Sur la deuxième étape, j’ai dû trouver la ressource pour lutter contre un petit mal passager. Ma dixième place au classement me laisse forcément de la frustration, mais surtout beaucoup de motivation pour la suite. J’ai aussi ressenti beaucoup de fierté en voyant nos petits jeunes briller et j’étais à fond derrière eux pour les encourager.

Oriane Bertone : A Salt Lake, j’étais agitée puis soulagée. Agitée d’abord, parce que je ne connaissais ni le mur, ni le lieu. C’était une découverte pour moi et j’étais très curieuse de voir de quoi j’étais capable. Ce saut dans l’inconnu m’a donné très envie de grimper. Soulagée ensuite, parce que sur la première étape américaine, j’étais mal embarquée en terminant 18ème à l’issue des qualifs. Ma 6ème place en demi-finales m’a donné de la confiance pour la finale, où je termine 2ème au bout du suspense. Je ne n’y attendais pas du tout et il m’a fallu plusieurs jours pour réaliser.

2) Après ces deux compétitions américaines, comment vous sentez-vous physiquement ?

Fanny : Je me sens plutôt très bien physiquement, mieux qu’avant Meiringen. J’avais des douleurs et pas mal de doutes dans la tête avant de commencer cette saison d’escalade. Mais ça va mieux maintenant. J’ai réussi à régler les petits soucis et mentalement, ça va carrément bien, donc c’est très positif.

Oriane : Physiquement, j’ai du mal, pas forcément à cause de la compét’, mais en raison du décalage horaire de 8h auquel il a fallu s’adapter. Autrement, je me sens super bien et super motivée pour faire de belles choses.

3) Comment abordez-vous Innsbruck au niveau de la préparation ?

Fanny : La priorité, c’est se remettre du jet lag américain. Perso, j’ai fait le choix de me concentrer uniquement sur le bloc pour cette étape, mais après je vais inclure plus de séances de difficulté pour préparer la saison de diff qui arrive très vite.

Oriane : Pour mon entraînement, je ne vais pas modifier grand-chose, je vais refaire pas mal de circuits, mais en 2 semaines, c’est compliqué d’avoir une vraie progression. J’ai travaillé sur les points faibles découverts à Salt Lake et j’ai complété ce que j’ai déjà acquis jusqu’ici. Maintenant, je suis totalement focus sur Innsbruck, avec la volonté d’y aller à fond.

Suite à ces performances, Oriane est actuellement 2ème au classement général IFSC provisoire de Coupe du monde senior, avec 215 points :

« J’avoue ne pas avoir encore réfléchi au classement général car il reste beaucoup de Coupes du monde à venir. On ne peut pas vraiment savoir pour le moment. Pour ma première année au plus haut niveau, ce n’est pas ce que j’avais imaginé, je me surprends. Mais c’est quand même satisfaisant quand les efforts que tu fournis à l’entraînement payent. On va voir si j’arrive à rester sur le podium général de la Coupe du monde. En tout cas, je fais tout donner pour y parvenir. »

Tous nos encouragements vont à nos deux athlètes Vertical’Art. On leur souhaite le meilleur pour cette compétition et qu’elles reviennent à la maison avec une médaille autour du cou. Allez Fanny et Oriane !

 

Programme complet de la Coupe du monde de bloc d’Innsbruck 2021

 

Jeudi 24 juin

9h – 15h : Début des qualifications hommes et femmes


Samedi 26 juin

10h – 12h30 : Demi-finales hommes et femmes

18h – 20h : Finale femmes

20h – 22h : Finale hommes

 

Stay Calm and Go Climb