fbpx
Nouveauté : Commandez en ligne dès maintenant sur notre shop Vertical'Art
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
< Retour aux news
|

Historique : 2 records du monde de vitesse battus à Séoul !

06
Mai. 2022

Les superlatifs nous manquent pour décrire ce qu’il s’est passé lors de la Coupe du monde d’escalade de vitesse, ce matin, à Séoul (Corée du Sud).

Mais avant de vous en dire plus, resituons un peu le contexte. Au total, ce sont 74 grimpeurs – 39 hommes et 35 femmes – qui se sont élancés dans le premier acte de cette compétition asiatique : les épreuves de vitesse masculine et féminine. L’épreuve de bloc aura lieu samedi et dimanche, avec 127 athlètes en lice – 62 hommes et 65 femmes.

Les détenteurs du record du monde, l’Indonésien Veddriq Leonardo et la Polonaise Aleksandra Miroslaw, étaient tous les deux dans les starting-blocks, face à un field d’adversaires redoutables comprenant les Américains John Brosler et Emma Hunt, l’Italien Ludovico Fossali, champion du monde IFSC 2019, et la championne du monde 2021, la Polonaise Natalia Kalucka.

 

2 WORLD RECORDS TOMBENT EN QUALIFS DE LA VITESSE

 

La Polonaise Aleksandra Miroslaw et l’Indonésien Kiromal Katibin sont entrés dans l’histoire en établissant deux nouveaux records du monde de vitesse à Séoul.

L’Indonésien Kiromal Katibin a repris le titre de grimpeur masculin le plus rapide du monde, écrasant le record établi l’an dernier lors de la Coupe du monde de Salt Lake City (Utah, États-Unis) par son compatriote Veddriq Leonardo. Lors de sa deuxième course de qualification, Katibin a établi la nouvelle marque à 5,17 secondes, abaissant la précédente de trois dixièmes de seconde. Hors norme.

Quelques instants plus tard, lors de la ronde de qualification féminine, la Polonaise Aleksandra Miroslaw a pulvérisé son propre record et a claqué le buzzer final en 6,64 secondes, soit deux dixièmes de seconde de moins que le temps qu’elle avait réalisé aux Jeux Olympiques de Tokyo.

 

L’INDONÉSIE SURCLASSE LE DÉBUT DE CETTE SPEED WORLD CUP

 

Les deux grimpeurs aborderont les épreuves finales de ce soir avec la première place dans leur catégorie respective. Veddriq Leonardo a terminé avec le deuxième meilleur temps de l’épreuve masculine, suivi d’un troisième grimpeur indonésien, Rahmad Adi. Desak Made Rita Kusuma Dewi et Rajiah Sallsabillah, également d’Indonésie, ont suivi Miroslaw en deuxième et troisième position.

 

3 FRANÇAISES ET 2 FRANÇAIS EN FINALE

 

Cinq Français rallient la finale en se classant dans le top 16 des qualifications. Chez les femmes, la meilleure performance tricolore est signée par Capucine Viglione, 8e, avec une temps de 7″67. Elle devance Aurélia Sarisson (12e en 8″05) et Lison Gautron (16e en 8″23). Chez les hommes, Guillaume Moro finit meilleur français des qualifs en se qualifiant 9e avec un temps de 5″79. En finale, il sera accompagné de son compatriote Pierre Rebreyend, qui termine 15e en 5″94.

On aurait pas pu imaginer meilleure entame dans cette Coupe du monde séoulienne. De quoi nous mettre l’eau à la bouche avant le top départ de l’épreuve de bloc, dès demain !

 

NEVER STOP CLIMBING