fbpx
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
< Retour aux news
|

Résultats de la team Vertical’Art à la Coupe du monde de Chamonix 2021

15
Juil. 2021

Ces lundi 12 et mardi 13 juillet s’est tenue la Coupe du monde de difficulté de Chamonix-Mont-Blanc, en Haute-Savoie. Nos athlètes du team Vertical’Art étaient toutes présentes à ce rendez-vous en terre tricolore : Fanny Gibert, Oriane Bertone et Nolwenn Arc. Les autres filles représentant l’équipe France d’escalade étaient Julia Chanourdie, Saula Lerondel, Camille Pouget, Manon Hily, Salomé Romain, Nina Arthaud et Selma El Hadj Mimoune.

 

Rogora sacrée chez les femmes, Bailey récidive chez les hommes

 

Dans le tableau féminin, c’est l’Italienne Laura Rogora (20 ans), éblouissante tout au long de la compétition, qui s’est imposée, profitant de l’absence de la meilleure grimpeuse mondiale, Janja Garnbret. Toujours aussi régulière depuis le début de la saison internationale, l’Américaine Natalia Grossmann (20 ans) est inarrêtable : elle s’empare de la médaille d’argent – sa sixième médaille de la saison-, tandis que la Bulgare Aleksandra Totkova (16 ans seulement) décroche le bronze et signe à cette occasion le tout premier podium de sa jeune carrière au plus haut niveau.

 

Scénario inédit en demi-finales chez les femmes

 

Du côté des Françaises, Julia Chanourdie (25 ans) est la seule à être parvenue à se hisser en finale, où il prend une belle 6ème place. Fanny Gibert (28 ans) et Oriane Bertone (16 ans), nos grimpeuses du team VA, terminent respectivement 29ème et 31ème de l’épreuve, trop justes pour sortir des qualifs. La belle histoire revient à notre athlète Nolwenn Arc (21 ans). Notre Nantaise aguerrie passe le cap des qualifications grâce à une grande concentration. En demies, Nolwenn est en confiance et propose une escalade de très haut niveau qui lui permet de réaliser un top tout simplement… exceptionnel ! Mais la joie fut de courte durée pour celle qui venait de clipper la première le relais de la voie… Son top ne lui a pas suffi pour valider sa place en finale puisque huit autres grimpeuses ont également enchaîné le tracé. Pour les départager, leur résultat en qualifications a été pris en compte, aux dépens de Nolwenn qui voit son rêve de finale s’envoler malgré sa super performance.

 

Paul Jenft seul grimpeur Français en finale 

 

Dans le tableau masculin, où Adam Ondra fait figure de grand absent, l’Américain Sean Bailey (25 ans) décroche une deuxième médaille d’or consécutive après avoir remporté la Coupe du monde de Villars – et son troisième titre de la saison en comptant l’or glané dans son pays lors de la Coupe du monde de bloc de Salt Lake City. Stefano Ghisolfi (28 ans), surnommé le « mutant italien » prend la médaille d’argent (sa deuxième de la saison) et le Tchèque Martin Stranik (31 ans) monte sur la troisième marche du podium.

Seul grimpeur tricolore en finale, le jeune espoir Paul Jenft (18 ans) se contente de la 8ème place à cause d’une zippette, mais il continue d’engranger de l’expérience, de bon augure pour l’avenir.

Cette semaine, nos grimpeuses bleu-blanc-rouge auront une nouvelle occasion de briller puisque le circuit international reste en France, avec l’étape de difficulté de Briançon, qui se tiendra ces 17 et 18 juillet. Le dernier rendez-vous majeur avant le début des JO de Tokyo !

Stay Calm and Go Climb