fbpx
Nouveauté : Commandez en ligne dès maintenant sur notre shop Vertical'Art
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
< Retour aux news
|

Championnats du monde (F) : Natalia Grossman sacrée, Fanny Gibert à une marche de la finale

20
Sep. 2021

Ce week-end s’est tenue l’épreuve de bloc des Championnats du monde d’escalade à Moscou. Bien représentée par nos athlètes Oriane Bertone et Fanny Gibert, la team VA s’est confrontée au gratin de la grimpe mondiale. Rétrospective.

 

Natalia Grossman, sans surprise, sacrée championne du monde de bloc 2021

 

Lors de la phase de qualifications du bloc vendredi, Fanny Gibert a tenu tête aux Américaines et s’est classée 3ème derrière Natalia Grossman et Brooke Raboutou. En passant le cap des qualifs, notre grimpeuse a validé son ticket pour disputer les demi-finales de ces Mondiaux. Ça ne passe pas en revanche pour Oriane Bertone (éliminée en 41ème position), en panne d’inspiration et loin de son meilleur niveau sur ces Championnats (ses premiers en seniors).

 

Fanny Gibert éliminée aux portes de la finale

 

Samedi, les demies ont vu s’affronter les 20 concurrentes encore en lice. A la clé pour les six premières : une place en finale. Seule membre de l’équipe de France de bloc à figurer sur la liste des athlètes en lice sur ces demies, Fanny Gibert a tout donné pour tenter de se qualifier, mais notre championne a échoué d’un rien et doit s’incliner à une marche de la finale (7ème). Sur le bloc 1, Fanny a manqué de réussite et sur le dernier move du bloc 3, elle échoue d’un cheveu. Rageant ! Un résultat toutefois très positif qui prouve qu’à 28 ans, Fanny a sa place au très haut niveau et fait partie sans conteste des meilleures grimpeuses de la planète.

 

Pas de Françaises en finale

 

En l’absence de la Slovène Janja Garnbret, reine de la discipline, c’est l’Américaine Natalia Grossman qui devient championne du monde de bloc après avoir survolé toute la compétition. Pas de Slovènes ni de Japonaises en finale pour barrer la route de la jeune grimpeuse de 20 ans, qui s’offre à Moscou le plus grand titre de sa carrière en pro.

Contre toute attente, l’Italienne Camilla Moroni prend la deuxième place, synonyme de vice-championne du monde de bloc, alors qu’elle ne participait qu’à sa première finale internationale. La Serbe Stasa Gejo, qui monte en puissance depuis le début de saison, complète le podium.

Classement final du bloc féminin :

1 – Natalia GROSSMAN (USA)
2 – Camilla MORONI (ITA)
3 – Stasa GEJO (SRB)
4 – Elena KRASOVSKAIA (RUS)
5 – Brooke RABOUTOU (USA)
6 – Andrea KÜMIN (SUI)
7 – Fanny GIBERT (FRA)
.
.
31 – Mailys PIAZZALUNGA (FRA)
.
.
41 – Oriane BERTONE (FRA)

 

Stay Calm and Go Climb