fbpx
Nouveauté : Commandez en ligne dès maintenant sur notre shop Vertical'Art
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
< Retour aux news
|

Seo Chae-Hyun championne du monde de difficulté, Nolwenn Arc 32ème

22
Sep. 2021

Les Championnats du monde d’escalade se sont clôturés hier par l’épreuve de difficulté.

Dans le tableau féminin, la Sud-Coréenne Seo Chae-Hyun a réalisé une finale spectaculaire pour remporter la médaille d’or. La jeune grimpeuse de 17 ans a été la seule à réussir à toper sa voie. Une performance sensationnelle pour la plus jeune athlète de la compétition.

 

Seo Chae-Hyun championne du monde de difficulté 2021

 

Derrière, le temps a départagé les deux autres concurrentes au titre, tombées à la 37ème prise. C’est l’Américaine Natalia Grossman, sacrée en bloc, qui s’arrache pour prendre la médaille d’argent (4’22). Victorieuse à la Coupe du monde de difficulté de Chamonix cet été, l’Italienne de 20 ans Laura Rogora (5’01) s’empare du bronze. 7ème du combiné olympique à Tokyo, l’Autrichienne Jessica Pilz termine au pied du podium.

 

Salomé Romain 8ème de la diff

 

Première athlète tricolore, Salomé Romain a atteint sa première finale dans des Championnats du monde. Même si elle finit en dernière position (8ème), la jeune sportive monte en puissance et engrange beaucoup d’expérience en se mesurant à un pool d’athlètes très aguerries. En l’absence de Julia Chanourdie (repos), Salomé Romain a fait forte impression et aller jusqu’en finale est déjà une vraie perf pour la native de Briançon.

 

Manque de réussite pour Nolwenn Arc, 32ème de l’épreuve

 

nolwenn arc 32ème de la diff aux Mondiaux de Moscou 2021

Nolwenn Arc, grimpeuse du team Vertical’Art, se contente d’une 32ème place prometteuse pour la suite de sa jeune carrière. Insuffisant pour rejoindre les qualifiées en demies, réservées au top 27. Notre Française de 21 ans, qui vivait ses premiers Mondiaux, n’a pas caché son émotion et son sentiment de frustration au moment de revenir sur ses Championnats :

« Je ne sais pas quoi dire, aucun mot ne pourrait exprimer ce que je ressens en ce moment… J’ai rêvé de ces championnats du monde, je me suis tellement entraînée pour ça, j’ai essayé de tout rendre parfait pour pouvoir faire de mon mieux. Et j’étais en forme, mon corps était prêt, mais pas mon esprit, et je stresse trop. Et je me plante sur un petit saut. C’est dur, tellement dur. Et je suis désolée si je ne suis pas capable de répondre à vos messages en ce moment. Même si j’aime juste m’entraîner et grimper, je voulais tellement me laisser grimper, me laisser voler, profiter de cet événement. Mais je suis une guerrière, je n’abandonne jamais, et je sais quel est mon rêve, ce que je veux. Il est temps de faire face à mes plus gros problèmes : ma peur et mon mental. Et je suis sûre que je reviendrai, parce que quand on aime quelque chose, on fait tout pour y arriver. »

 

Stay Calm and Go Climb