fbpx
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
triangle animations droite
< Retour aux news
|

Fanny Gibert décroche le bronze à Briançon !

25
Août. 2020

Après des mois d’arrêt de compétition à cause de la pandémie de covid-19, la saison internationale d’escalade a repris ce week-end ! Ces 21 et 22 août s’est ainsi tenue la première étape de la Coupe du monde d’escalade à Briançon Serre Chevalier (Hautes-Alpes), avec au programme : une épreuve de difficulté.

Même si la Fédération internationale d’escalade (IFSC) a annoncé qu’aucun trophée ne serait décerné cette année en raison des restrictions de voyage qui pourraient toucher certains athlètes, ce mondial de Briançon a été l’occasion pour grimpeurs et grimpeuses de retrouver les sensations de la compétition.

 

La sensation Fanny Gibert

 

C’est le cas de notre championne Fanny Gibert qui vient de créer la sensation en s’offrant samedi la médaille de bronze au terme de ce mondial de difficulté de Briançon… pour sa toute première finale dans cette discipline ! Spécialiste du bloc (elle est numéro 3 mondiale au general ranking depuis 2019), personne ne l’attendait à ce niveau en diff’. Pourtant, notre athlète pro du team Vertical’Art a surpris tout le monde en prenant cette troisième place, synonyme de premier podium d’une coupe du monde de difficulté en carrière pour la native de Montpellier.

Qualifiée sur le fil à ce stade de la compétition après les demi-finales de vendredi, Fanny a grimpé sans complexe et avec confiance, signant un run incroyable samedi soir, en finale. Après la compétition, la Française de 27 ans n’en revenait toujours pas :

« Je ne comprends rien, c’est n’importe quoi ! J’ai trop kiffé du début à la fin. Il y avait l’envie, le rythme, l’engagement. C’est dingue. »

Dernière qualifiée en finale, Fanny a mis la pression d’entrée de jeu sur ses concurrentes européennes en réalisant ce run de folie. Elle a ensuite été tout heureuse de voir ses adversaires tomber les unes après les autres de ce mur de Briançon.

« Au début, je ne pensais pas au podium, je croyais que ça allait se jouer plus haut, nous a confié notre grimpeuse après son exploit. Petit à petit, je me suis rendu compte que le relâchement que j’ai eu dans la voie était hyper important et ça a marché. »

Dans le tableau féminin de ce mondial, le field était particulièrement relevé. Fanny Gibert a dû rivaliser avec l’élite européenne de difficulté, dont la star slovène Janja Garnbret, trois fois championne du monde en 2019, l’Autrichienne Jessica Pilz et sa compatriote française qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2021, Julia Chanourdie. Avec son statut de renommée mondiale en bloc, Fanny avait à cœur d’être au rendez-vous pour montrer de quoi elle est capable en difficulté. Au terme d’une finale disputée, Fanny, médaillée surprise de bronze, termine derrière Garnbret, qui doit quant à elle se contenter de l’argent après avoir été battue par l’Italienne Laura Rogora, connue pour son récent 9b en falaise et victorieuse de sa toute première coupe du monde.

 

Hommage à Luce Douady

 

Une fois redescendue de sa voie et sur le podium, l’émotion était à son comble pour notre championne qui, index vers le ciel, a rendu hommage à la jeune grimpeuse Luce Douady, disparue accidentellement en juin dernier à 16 ans, lors d’une sortie grimpe en Isère. « Clairement, j’y ai pensé très, très fort à notre petite étoile, qui nous manque beaucoup aujourd’hui », nous a confié, émue, notre Fanny nationale.

fanny gibert rend hommage à la très regrettée luce douady, l'index pointé vers le ciel
Fanny Gibert après son run éblouissant en finale, l’index pointé vers le ciel en hommage à la jeune grimpeuse Luce Douady.

Ce week-end, Fanny et les autres grimpeuses françaises ont également arboré deux tresses, en mémoire à la coiffure de leur coéquipière et amie. « On voulait tous faire quelque chose de spécial, raconte Fanny. C’est la coiffure qui la représente, un peu sa signature, ça nous aide à se sentir soudés dans un moment qui n’est pas facile sans elle. »

Privée de JO pour une décision discutable de l’IFSC après l’annulation des championnats d’Europe de combiné prévue en mars dernier, Fanny Gibert a su repartir de l’avant et s’est surpassée samedi pour réaliser une super performance. Lors de ce mondial de Briançon, notre athlète a représenté fièrement les couleurs de Vertical’Art et de la France. Félicitations, Fanny !

On en profite pour féliciter également Nolwenn Arc, notre jeune grimpeuse nantaise du team VA, pour sa belle 19ème place parmi les 43 concurrentes de la finale femmes, après un beau combat en qualif’ et en demi-finales. De bon augure pour la suite !

Pour celles et ceux qui auraient manqué cette étape de Briançon, la compétition est disponible en replay sur la chaîne Youtube de l’IFSC.

Et pour rester au courant des dernières actualités de la team VA, n’hésitez pas à visiter notre site web ou nos réseaux sociaux.

Stay calm and go climb !